You are in : Homepage > Zoom on > Théâtre "les Enfants d'Edouard" par les Tréteaux de St Rieul du 28 au 31 mars

Théâtre "les Enfants d'Edouard" par les Tréteaux de St Rieul du 28 au 31 mars

Du jeudi 28 mars au dimanche 31 mars au Cinéma Jeanne d'Arc : à 20h30 du jeudi au samedi et à 16h30 le dimanche.

Cette année, la troupe de théâtre Les Tréteaux de Saint Rieul propose « Les enfants d’Edouard ». Une pièce drôle, rythmée et pleine de surprises sur la vie d’une famille … qui va se découvrir au fur et à mesure de la pièce.

À l’origine, la pièce s’appelait « Love and Learn », de Frederick J. Jackson et Roland Bottomley. Elle fût adaptée par Marc-Gilbert Sauvajon pour être présentée pour la première fois en 1947 dans une mise en scène de Jean Wall au Théâtre de la Madeleine. C’est le succès français joué pendant 3 ans qui donna l’idée d’une réécriture anglaise pour réussir enfin à conquérir le public britannique alors que la première version avait été déprogrammée à Londres au bout de 3 jours !

Il faut dire que Sauvajon a du talent, nous lui devons également « Je veux voir Mioussov », « Ne coupez pas mes arbres » ou encore « Treize à table », déjà joués par Les Tréteaux de Saint-Rieul, respectivement en 1997, 2007 et 2009 !

Les enfants d’Edouard, c’est l’histoire d’une célèbre et talentueuse conférencière internationale, Laura Darvey-Stuart, le cerveau le plus aiguisé du siècle, et qui le sait ! Ses trois enfants William, Élise et Thomas sont bien sûr persuadés d’être « les enfants d’Edouard » dont le portrait trône majestueusement au dessus de la cheminée et qu’ils n’ont malheureusement jamais connu. Les désirs de mariage des deux ainés avec les enfants de la stricte et pétrie de traditions et de principes veuve Douchemin risquent de dévoiler l’imposture de Laura Darvey-Stuart, contrainte de révéler à ses enfants qu’ils sont le fruit de trois passions amoureuses tumultueuses. Convaincue qu’il faut trouver un père pour faire bonne figure aux mariages qui s’annoncent, elle n’aura d’autre choix que de convoquer les trois anciens amants pour simultanément leur révéler l’existence de leurs enfants et en choisir un pour mari. Mais ce ne sera pas si simple …

Cette pièce sera l’occasion de retrouver sur les planches Laurence Monnoyer-Smith (vue pour la dernière fois dans « la souricière » en 2014) et qui nous fait ici le plaisir de son retour pour un grand premier rôle, peut-être un peu sur mesure  ; l’incontournable « Minoche » dans le rôle de la servante et confidente Jane, et dont les arrivées sont immanquablement accompagnées d’une rumeur de satisfaction du public ; le jeune talent Frantz Randhagen en homme de confiance de notre diva des pupitres, qui s’est révélé l’année dernière dans le rôle d’Argante et que vous aurez la joie de découvrir cette fois-ci sans perruque.

La troupe ensuite reste fidèle à ses habitudes et accueille de nouveaux comédiens. Nouveau à la troupe certes mais professionnel expérimenté, Olivier Chauvel nous fait le grand plaisir de jouer parmi nous cette année. Vous découvrirez au premier son l’incroyable performance qu’il nous livre dans la peau de cet exubérant et bruyant compositeur polonais. Simon Hedley quant à lui débutera sur les planches pour notre plus grand bonheur et nous livrera un anglais plus vrai que nature. Le trio des 3 amants sera complété par Alain Renaudin sorti de son sac de Géronte et remis des coups de baton de l’infâme Scapin.

Nous aurons surtout la grande joie d’accueillir un élan de jeunesse avec non moins de 5 rôles interprétés par des jeunes dont la plupart sont en cours de théâtre avec Marie Anne de Bertier. Charlotte Gaitte en sportive et pétillante Elise Darvey-Stuart accompagnée de son frère Gauthier Renaudin en William aîné mondain et faiseur de mode, tous deux dont les désirs de mariage déclencheront le besoin de mariage de leur mère. Le plus jeune fils sera incarné par Tristan Smith, nonchalant et taquin, véritable fils de sa mère, sur les planches comme à la ville. Enfin, la fameuse famille Douchemin sera incarnée dans le rôle de la mère par notre metteur en scène Marie Anne de Bertier, qui sortira des coulisses pour s’exposer aux feux de la rampe et au public, accompagnée dans le rôle de sa fille Sophie par Alexandra Becquet et par Félix Bonvalot et Tristan Valliez (selon les soirs) dans le rôle du jeune fils Jean, les deux fiancés de William et Élise pour ceux qui suivent.

Billetterie tenue par l’association à l’Office de Tourisme du 15 au 30 mars de 10h à 12 h, sauf le dimanche.

Tarifs : Adultes : 15€, moins de 15 ans : 8€.

Renseignements : 06 76 92 48 84

 http://www.treteauxsaintrieul.fr

 

 

Add to my roadmap

  • Page top